Hydrographie

Posted on

Le réseau hydrographique sur le territoire comprend des plans d’eau, des cours d’eau réguliers et intermittents ainsi que des zones humides. Tous ces milieux sont assujettis à la législation provinciale et la règlementation municipale en vigueur.

Plans d’eau et cours d’eau

L’écoulement général à l’intérieur du bassin versant du Ruisseau Jackson se fait du sud-ouest vers le nord-est. Le lac Anne est la source du plus important tributaire du ruisseau Jackson. Le cours d’eau à cet endroit traverse quelques plans d’eau sur une distance de près de 3 kilomètres avant d’atteindre le lac Daïnava. Tout juste en aval du lac Daïnava, le cours d’eau rejoint un second ruisseau provenant du lac Perry au nord et des plans d’eau dans le secteur du lac Outardes. À partir de ce point de jonction, le cours d’eau s’écoule sur près de 2 kilomètres avant d’atteindre les eaux du lac Seale.

Le lac Seale, maintenant devenu un important marais, est le point de rencontre de deux autres tributaires majeurs du ruisseau Jackson. Le lac des Chats se trouve à la tête du premier tributaire provenant du sud-est. Le deuxième provient du sud et des zones humides du secteur.

À partir du lac Seal, le ruisseau Jackson s’écoule alors sur une distance de plus de 3 kilomètres avant d’atteindre le lac Écho. Passé ce point, le ruisseau Jackson poursuit son cours sur 1,6 kilomètre pour se jeter dans la rivière à Simon. La rivière à Simon s’écoule ensuite vers l’est jusqu’à la rivière du Nord à la hauteur de Piedmont et Sainte-Adèle.

Plusieurs petits plans d’eau sont présents à différents endroits dans le bassin versant d’intérêt. Certains sont d’origine anthropique (creusé ou retenu par des ouvrages conçus par l’homme). C’est la cas du lac Seale ainsi que d’un étang situé à l’ouest de la route 329.

Qualité de l’eau

Depuis 2015, Ruisseau Jackson aire naturelle protégée (RJANP) pilote des activités d’échantillonnage d’eau grâce à l’appui d’associations locales et à l’expertise d’Abrinord, l’organisme de bassin versant de la rivière du Nord. Notre objectif est de réaliser le suivi de la qualité de l’eau du cours d’eau en réponse aux besoins exprimés par la communauté.

Le Programme d’échantillonnage de l’eau du bassin versant de la rivière du Nord que gère Abrinord “permet de recueillir des données dont la validité scientifique est reconnue et de rendre ces informations accessibles, notamment dans une perspective de santé publique. Le choix des stations d’échantillonnage ainsi que le développement du programme ont été effectués en concertation avec les acteurs de l’eau du bassin versant, par le biais d’une table de concertation et d’un comité technique”.

Toutes les données sont publiques et accessibles en ligne: Résultats / Programme d’échantillonnage de l’eau. Les stations situées sur le territoire sont les suivantes: 31 (Pont du Chemin Wood); 32 (Pont du Chemin de Christieville); 62 (Pont du Chemin Log Village – route privée); 63 (Station située à proximité du lac Daïnava et à quelques centaines de mètres d’une sablière).